mardi 1 août 2017

Jeune et je lis fait une pause estivale.


 En attendant la rentrée, si vous cherchez  des idées de lectures, voici la nouvelle sélection
du comité ado :


Nous vous souhaitons de très belles lectures !

Et n'hésitez pas à nous envoyer des photos de vos livres en vacances
à l'adresse suivante : jeuneetjelis.bagnolet@gmail.com






vendredi 28 juillet 2017

Le Passage. 01 / Justin Cronin. R. Laffont

L'avis de Juliette :

Les Etats-Unis sont quasiment anéantis suite à l’attaque d’une horde de créatures nommées les viruls. Ces êtres tuent sans pitié les personnes qui sont sur leur chemin, en contaminant un humain sur dix afin de perpétuer leur espèce. Les survivants se sont rassemblés en colonies.

Peter Jaxon, un jeune homme de dix-sept ans, pense connaître le monde dans lequel il a grandi, mais lorsque son frère se fait enlever par des viruls et qu’une mystérieuse jeune fille nommée Amy arrive un jour dans sa colonie, il sait que sa vie ne sera plus jamais la même. Et si la nouvelle venue était la clé pour comprendre ce qui a bien pu déclencher la création de ces monstres ? Aidé de ses amis, Peter décide de percer à jour ce mystère. Mais il doit se hâter, car les lumières qui protègent sa colonie des créatures vont bientôt s’éteindre, anéantissant tout espoir de survie…

Le roman de Justin Cronin est un coup de cœur ! Du début à la fin de ce premier tome, l’auteur parvient à nous tenir en haleine ! En effet, il alterne habilement les passages explicatifs nous permettant de comprendre l’origine des viruls, et les passages d’action qui amènent des rebondissements incroyables !

De plus, il développe aussi bien les personnages apparaissant dans la période pré-apocalyptique que post-apocalyptique, ce qui ne donne pas l’impression que l’une des parties n’est qu’un « prologue » avant d’entrer véritablement dans le récit. Au contraire, nous nous attachons aux personnages, pour le meilleur… et surtout pour le pire ! Bien des fois l’auteur nous fait craindre pour la vie de nos héros !

Justin Cronin a réussi à créer des protagonistes aussi attachants et différents les uns des autres : Peter, qui doit endosser de nouvelles responsabilités et veiller sur ses amis, est touchant et gagne en maturité au fil des pages ; Alicia, une jeune et fougueuse guerrière, doit faire face à des choix difficiles et à de nombreux dilemmes ; Amy, enfin, apprend à interagir avec les autres et peut s’appuyer sur ses nouveaux camarades. C’est également elle qui guide le groupe jusqu’à la fin de leur voyage. J’ai particulièrement apprécié son côté mystérieux.

La « psychologie » des viruls est également bien développée, si tant est que l’on puisse parler de psychologie dans le cas de ces créatures. Justin Cronin sème peu à peu des indices pour nous permettre de comprendre qui ils étaient autrefois et ce qu’ils sont devenus.
L’atmosphère du roman est prenante ! Le monde créé par l’auteur est cauchemardesque mais très bien décrit. Nous nous représentons facilement les villes abandonnées, les usines désaffectées, les landes désertes qu’il dépeint au fil du récit.

Le seul « point noir » de cette série est la longueur des tomes. En effet, le tome 1 fait 1265 pages, alors que le tome 2 n’en fait que 960 ! Certes, nous sommes happés par l’histoire, mais il est normal de se sentir découragé par cette encyclopédie ! Mon conseil pour aborder cette série est de la commencer cet été, afin d’avoir tout le temps de la lire.
Malgré cela, je classe ce roman dans la catégorie coup de cœur, puisque depuis que j’ai terminé le tome 1, je me languis d’Amy, Peter et Alicia et il me tarde de les retrouver dans le tome 2 !

Retrouvez les autres critiques de Juliette sur son blog

mardi 25 juillet 2017

Champion / Christophe Léon. Joie de Lire (Encrage)

L'avis de Fatma :

Christophe Léon a publié, outre des romans et essais en littérature générale, plus de 40 romans jeunesse pour les ados (tous en l'espace de 10 ans), dont plusieurs ont été traduits à l'étranger et récompensés par de nombreux prix. La protection de l'environnement, les faits de société et les dangers de la mondialisation sont les thèmes qu'il aborde à travers ses livres. Depuis octobre 2015, il est directeur de la collection Rester Vivant aux éditions du Muscadier.

Champion, publié dans l'édition la Joie de Lire (Collection Encrage), est l'histoire de plusieurs personnages qui se croisent dans une petite ville perdue comme le cœur de ses habitants. Un beau jour le destin de ces drôles de personnages se croise et se lie. Alors leur misérable et égoïste existence  prend une autre tournure. En effet, sous ce paysage incertain et morne un seul osera franchir le pas et résoudra toute l'énigme qui courait depuis le début.

J'ai vraiment adoré l'intrigue de l'histoire qui est assez structurée où à la fin les pièces du puzzle s'assemblent. Mais aussi la palette riche des personnages qui montre le génie de l'auteur. Et enfin l'écriture fluide et touchante qui frôle parfois la révolte d'une société étouffée par le poids de l’égoïsme et de l'indifférence.

Retrouvez ICI le résumé par l'éditeur

Et ICI, le site de l'auteur

mardi 18 juillet 2017

Le bonheur est un déchet toxique / Manu Causse. Thierry Magnier

L'avis d'Anna :

Le bonheur est un déchet toxique est l'histoire d'un garçon nommé Nathanaël dit Nathan. Un jour, son père meurt d'un cancer et il doit aller vivre chez sa tante mais sa mère qu'il n'a pas revu depuis sa naissance réapparaît et demande sa garde. Elle l'obtient mais Nathan a du mal à se remettre du choc. 

Le roman est découpé en deux partie. La première partie porte sur la dialogue avec sa mère et la deuxième, sur un projet écologique qu'il va défendre avec ses amis qu'il s'est fait dans sa nouvelle vie.

Ce livre m'a beaucoup plu. Il est parfait pour les amateurs de romans écologistes et en rapport avec la vie quotidienne. Le personnage principal est très émouvant et compréhensif.