mardi 6 décembre 2016

Tu ne sais rien de l'amour / Mikaël Ollivier



L’avis de Fatma :
  
Tu en sais rien de l’amour est un livre écrit par Mikaël Ollivier. Auteur qui dès l’âge de quinze ans s’est intéressé au cinéma et qui est devenu un lecteur boulimique à l’âge de  vingt-cinq ans.

Bon revenons à nos moutons, Tu en sais rien de l’amour est un roman jeunesse, paru chez Thierry Magnier.  
Ça raconte quoi ?  Tout simplement  l’histoire de Nicolas, un jeune- homme qui grandit  avec Malina une jeune fille  très belle et charmante. Mais pourtant,  ils ne sont pas  frère et sœur. Pour eux, c’est déjà comme si tout était décidé d’avance. Il est en effet prévu qu’ils se marient. Et cette obstination des parents ne cacherait-elle pas un secret ?

Ce que j’en ai  pensé : J’ai vraiment aimé ce livre. Pourquoi? D’abord, parce qu’on rentre tout de suite dans l’histoire. Ensuite, car l’auteur  réussit à expliquer la complexité de la famille, de l’amour et surtout le poids du passé qui  nous construit et influence nos vies .J’ai aimé découvrir les petits secrets de familles de chacun. Le roman est  touchant car on remarque que certains mots, certains sentiments se ne se disent pas mais qu’ils sont là tout au fond du cœur.
Que dire de plus ? Rien ! A part "bonne lecture !".

Ricochet en parle aussi !

vendredi 2 décembre 2016

Projection de DAYANA MINI MARKET




Dans le cadre cadre du mois du film documentaire, la Médiathèque vous propose d'assister à la projection de "DAYANA MINI MARKET", en présence de la réalisatrice Floriane Devigne.






Dayana, 15 ans, est élève dans un lycée hôtelier des beaux quartiers parisiens. Avec ses deux frères, Soum et Nila, elle grandit auprès de parents tamouls originaires du Sri Lanka. "Dayana Mini Market", c’est l’épicerie dans laquelle ses parents travaillent. C’est aussi là où toute la famille s’est entassée après s’être fait expulsée de son logement. Ce conte aux intermèdes chantés et dansés décrit avec émotion comment chacun bricole, contre l’adversité et les soucis financiers, un quotidien où l’argent et l’amour se disputent le premier rôle.

 Samedi 10 décembre à 17h00

Durée : 54 min

Entrée libre