mardi 11 mars 2014

Portrait de lecteur: Max de Radiguès, invité à la médiathèque le 22 mars 2014

Max de Radiguès, auteur et éditeur de bande dessinée à Bruxelles.

Que lisez-vous en ce moment ?



Pour le moment, je suis plutôt dans une bonne phase, les derniers romans que j'ai lu m'ont tous énormément plu… J'espère que ça va continuer comme ça…

Le trois derniers romans que j'ai lu sont :

- Le Grand quoi, de Dave Eggers. 

L'auteur y raconte le parcours de Valentino Achak Deng, depuis son enfance dans le Soudan en guerre des années 80 à sa vie actuelle d'immigré aux Etats-Unis. 

- Lointain souvenir de la peau, de Russel Banks. 
Kid est en liberté conditionnelle. C'est un délinquant sexuel. Il ne peut pas vivre dans un rayon de 800 mètres de lieux où il pourrait y avoir des enfants (écoles, crèches, parcs,…). Le seul endroit qui correspond à ces critères est sous un viaduc aux portes de la ville, un campement insalubre pour délinquants sexuels.

- Karoo, de Steve Tesih 

Saul Karoo a la cinquantaine, sa vie est sur le déclin, même l'alcool ne l'enivre plus… Script Doctor pour les scénarios d'Hollywood, il va essayer de réparer sa vie comme il le fait pour les films…

Dans les bandes dessinées, j'ai récemment lu Lune l'envers de Blutch, La propriété de Rutu Modan, Annie Sullivan & Hellen Keller de Joseph Lambert, Le Rayon de la Mort de Daniel Clowes.  


Que lisiez-vous étant adolescent ?

J'aurais bien aimé lire Harry Potter étant ado mais ce n'est sorti que plus tard… J'ai lu plusieurs fois Le seigneur des anneaux de Tolkien. Je me souviens aussi d'avoir eu une période où je lisais du Stephen King.

J'ai été très marqué par la lecture de journaux intimes d'adolescent comme moi qui avaient vécu des choses complètement différentes comme le Journal d'Anne Frank, L'herbe bleue,…

Je lisais aussi beaucoup de bandes dessinées. Les classiques Spirou, Gaston et compagnie mais aussi pas mal de manga comme Akira. En fait en bd, je lisais un peu de tout, même des trucs, franchement pour adultes… Mais je voulais toujours en lire plus, alors je prenais ce que je trouvais...

Quel est votre plus vieux souvenir de lecture ?

Les albums jeunesse que ma mère me lisait en me mettant au lit: Quentin Blake, Léo Lionni, Jean de Brunhoff, Tomi Ungerer, Richard Scarry et bien d'autres… 

J'ai un souvenir assez fort de ma lecture de L'appel de la forêt de Jack London. Je le lisais au lit avant de dormir en écoutant une chanson des Guns n' Roses en boucle. La chanson et le livre sont toujours très liés dans ma tête. Quand j'entends la chanson je pense au livre et inversement…

En bd, c'est sans doute Petzi… J'adorais Petzi…

Quels sont vos auteurs préférés ?

Ouh… C'est dur ça… Je ne pense pas avoir d'auteurs préférés. En littérature, je lis surtout des auteurs américains, ou d'expression anglaise : Jim Dodge, Ken Kesey, Jonathan Franzen, Richard Ford,… Mais je lis aussi des japonais ou des auteurs nordiques. Arto Paasilinna est toujours une bonne lecture…

J'ai adoré Watership Down de Richard Addams que j'ai découvert assez récemment. Malheureusement le livre est épuisé en français…

J'ai un très bon souvenirs des Saisons de la nuit de Collum McCann (auquel je pense presque chaque fois que je prends le métro).

Sous le Règne de Bone de Russel Banks fais aussi partie de mes coups de cœur…

En bande dessinée, c'est encore plus dur… Je suis un grand fan de John Porcellino. J'adore le travail de beaucoup de gens avec qui j'ai eu la chance de travailler de près ou de loin comme David Libens, Sacha Goerg, Charles Forsman, Joseph Lambert, Alec Longstreth, Pierre Maurel…

Le fait de travailler avec le public adolescent a-t-il une signification particulière pour vous ?

Bien sûr… Pour moi, l'adolescence et un moment extrêmement important. Le cliché de l'ado qui ne s'intéresse à rien et qui n'en a rien à foutre de rien, ce n'est pas comme ça que je vois les choses. L'adolescence est justement un moment où tout a de l'importance, où la moindre chose, le moindre événement peut avoir des conséquences. J'essaie dans mes livres de m'adresser aux ados sans les prendre pour des imbéciles, des enfants ou des blasés de la vie. J'essaie de faire des livres que j'aurais voulu lire étant ados…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire